En structure d’accueil du tout petit (crèche et R.A.M)
Les artistes interviennent auprès des tout petits, accompagnés par le personnel de la structure, dans une salle adaptée (ni trop grande pour ne pas que les enfants soient happés par l’espace, ni trop petite pour qu’ils puissent se déplacer à leur guise autour du ou des artistes. Eviter les petits matelas, tapis de sol qui les incitent à gambader et à se disperser).
La séance musicale dure entre 30 et 60 minutes, suivant la disponibilité des enfants. L’artiste adapte son intervention en fonction d’eux. Les artistes axent leurs séances sur un mode de communication non-verbale, chaque enfant est invité à participer à son rythme, sans l’aide verbale de l’adulte référent, et surtout sans commentaire ou incitation physique. Les adultes (artistes et personnel de la structure) accompagnent et mettent en confiance les enfants par des regards, des gestes d’invitation, ou jouent eux-mêmes avec les propositions musicales. Certains enfants ne font que regarder, observer, mais dès la séance terminée, parfois plusieurs heures après, ils reproduisent ou retranscrivent ce qu’ils ont vu et ressenti. Les séances sont préparées mais se construisent autour d’improvisations, de propositions spontanées de la part des enfants que les artistes saisissent. Ainsi, il n’est pas rare que des séances entières se fassent sur l’exploration d’une seule comptine, ou d’un jeu de doigts. Il n’y a aucune obligation de production demandée aux enfants, c’est un moment de plaisir partagé, de sourires, de rires parfois, mais surtout d’émotions et de musique.

Les interventions s’articulent de différentes manières :
– en lien avec le spectacle  « Boîte à Gants », « ZAP! » ou « Georges ». Elles portent d’une manière ludique sur l’exploration de la matière sonore du spectacle (manipulation d’objets et d’instruments de musiques non contondants tels un cajon et des petites percussions) et le partage du répertoire de chansons, jeux de doigts et comptines du spectacle. Les enfants sont invités, au fil de la séance, à découvrir, manipuler, toucher, explorer et jouer avec une centaine de paire de gants (accessoires du spectacle). Les artistes utilisent différents gants pour illustrer et interpréter leur répertoire.
– sans lien avec le spectacle. Elles s’articulent autour d’un répertoire traditionnel ou original de chansons, comptines et jeux de doigts qui sont le point de départ pour différentes explorations vocales, sonores, musicales et corporelles.
– en lien avec un thème, un projet spécifique au lieu d’accueil. Les artistes élaborent alors une ou des séances adaptées à la demande.

En milieu scolaire
Qu’apporte l’intervention des artistes avant la diffusion du spectacle ?
– familiariser les petits de maternelle au duo masculin et désamorcer les éventuelles craintes, appréhensions, peurs liées à cet évènement exceptionnel qu’est le spectacle
– découvrir des éléments spécifiques du spectacle qu’ils retrouveront lors de la représentation
– établir une relation de confiance et de complicité entre les enfants et les artistes, mais aussi favoriser le plaisir et l’envie de se retrouver lors de la représentation
– enrichir les entrées de lecture et de compréhension du spectacle par la multiplicité des intervenants (musiciens intervenants, artistes, instituteur ), la multiplicité des sensibilités, des approches artistiques et pédagogiques.

En hôpital pédiatrique
Après un temps de transmission avec le personnel soignant, les artistes proposent des visites musicales et fantaisistes dans les chambres auprès des enfants hospitalisés, en salle d’attente, des déambulations musicales, burlesques dans les couloirs, etc…
Interventions adaptées aux conditions hospitalières, aux pathologies des enfants, aux tranches d’âge des patients et à leur famille.
Les interventions :
1/ s’appuient sur des extraits du spectacle (scénettes choisies en fonction du public, du lieu, du temps imparti)
2/ déclinent les thèmes abordés du spectacle (chansons, jeux de doigts, comptines, etc…)
3/ possibilité d’adapter le spectacle pour l’hôpital (fiche technique à voir en amont)
4/ les artistes laissent libre court à leur imagination pour improviser (en personnages) des situations musicales, burlesques, poétiques, tendres avec leur public.